23/11/2011 Morningstar et Density facilitent la transparisation

23/11/2011 Morningstar et Density facilitent la transparisation

Density Technologies, éditeur français de logiciels métiers dédiés aux professionnels de la gestion d’actifs, et Morningstar France, l’un des principaux fournisseurs d’analyses financières indépendantes, annoncent l’intégration automatique des flux de données Morningstar dans la solution DT Suite de Density Technologies.

Morningstar propose l’une des plus vastes et des plus complètes bases de données en matière de fonds, avec plus de 400.000 véhicules d’investissement. Les professionnels de la gestion institutionnelle (assurances & mutuelles, caisses de retraite, institutions de prévoyance, sociétés de gestion, etc.) qui utilisent la solution DT Suite, peuvent désormais accéder facilement aux inventaires de portefeuille des fonds européens. En effet plus de 90% des fonds communiquent leurs inventaires complets de façon régulière à Morningstar. Ces données viennent ensuite alimenter automatiquement le référentiel DT Data Platform sur lequel s’appuie DT Suite, en fonction notamment de la composition des portefeuilles des investisseurs ou des gérants. Ce service réduit ainsi très fortement la charge interne de collection de ces données, et leur fournit une transparisation complète (ou mise en transparence) des fonds dans lesquels ils investissent.

DT Suite est une solution intégrée et modulaire de gestion de portefeuilles en temps réel, prenant en compte l’ensemble des spécificités assurantielles françaises. Entièrement intégrée aux autres modules de DT Suite, l’offre SII – composée d’un moteur de calcul, de simulation et de reporting des SCR Marchés – permet aux directions des placements ou des investissements des organismes d’assurances, de répondre aux nouveaux challenges de la réforme Solvabilité 2.
Cette solution leur permet à la fois de calculer tous les trimestres les exigences du Pilier 1 (en Méthode Standard comme en Modèles Internes), de mesurer régulièrement et de piloter quotidiennement son besoin en fonds propres dans le cadre de l’ORSA (Pilier 2), puis bientôt de générer avec une piste d’audit complète de bout en bout, les futurs rapports du Pilier 3 (reporting QRT).

Les deux sociétés apportent aujourd’hui une offre parfaitement complémentaire aux professionnels de la gestion institutionnelle, en France et à travers toute l’Europe. En plus de répondre aux nouvelles exigences du régulateur, elle leur permet de piloter au mieux leurs investissements grâce à une transparisation facile des fonds, et ainsi de développer sereinement leurs opérations.